• Ecrire

    On avait dit qu'on le ferait. Qu'on se poserait sur l'herbe après l'examen de Français. Qu'on fumerait cette cigarette qui fait rire, comme l'appelle souvent les parents. J'ai couru tout ce matin pour trouver du tabac. J'ai dû mentir, partir tôt, j'ai dû utiliser de l'essence, pour rien. Il fallait tout de même que je fume ; c'est le seul plaisir de la journée.

    Je n'arrive pas à rêver, ni à écrire. Je pense à ces mots, je les tords, les regarde, les lis, je les délaisse, je les envie. Mais rien ne vient, rien. Mon ordinateur est éteint, j'allume cette petite lampe qui donne un air oranger à ma chambre, je prends ma guitare, quelques accords ; Do, Ré, La, Si... Les feuilles se sentent seules, les cahiers, vides.

    Je suis un peu comme eux.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Mars 2006 à 20:18
    Il y avait
    longtemps que je n'étais pas venu chez toi chère Coralie... J'aime toujours autant te lire, et je nous souhaite à toutes les deux de remplir le creux promptement. Bises.
    2
    Lundi 27 Mars 2006 à 18:17
    Bonsoir Mrs Green,
    ça faisait effectivement longtemps que je ne t'avais pas vu. Mais tout a changé ici, je suis perdue ! bises à tous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :