• Famille

    Malgré un "Bac" blanc mardi, j'ai suivi mes parents à Bordeaux dans la préparation de l'anniversaire de mes grands-parents, en juin. Une envie de fuir la réalité, mon cafard, mon insomnie. Je pensais m'y amuser un peu...

    Les rires s'enchaînaient, tandis que je pleurais derrière un mur. Je me disputais avec mon amoureuse, au téléphone. Une histoire qui paraît aussi stupide que délicate.

    Puis, l'accordéon, la musique a pris les corps pour les faire danser. L'anniversaire sera un jour inoubliable. Bientôt, avec quelques autres artistes musciens de ma famille, nous jouerons Noir Désir.

    Bonne soirée...!


  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Janvier 2006 à 22:23
    le rire...
    et les larmes se mêlent quand on vous lit, jeune fille...Vous êtes un mélange en vous-même.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 8 Janvier 2006 à 10:14
    Sûrement
    parce que je ris autant que je pleure. Et qu'à cette saison, ce temps si maussade, je me sens un peu mélancolique. Merci de ton passage Marie-Eglantine.
    3
    Dimanche 8 Janvier 2006 à 15:41
    accordéon
    L'accordéon de votre coeur cherche encore ses accords ?
    4
    Dimanche 8 Janvier 2006 à 16:03
    Non
    je ne cherche rien, je vis.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :