• Pourquoi ?

    Le soleil brûle déjà et je fonds dans mon ennui. Malheureusement. J'ai tant de choses à faire que je ne fais rien. Je ne dois pas être la seule, ça me fait peur alors je me laisse tomber dans l'ennui. J'ai horreur de cet ennui-là. Je pourrais lire, écrire, rendre visite, prendre le soleil. Non, je perds de mon élan vital pour le retrouver le soir, je perds de mon sourire pour le retrouver le lendemain. Je  gagne et je perds. C'est un peu ça la vie, de toute manière. Un peu de tout, un peu de rien. Beaucoup de larmes, beaucoup de rires. Mais pourquoi y'a-t-il des gens à qui ça n'arrive pas ? Pourquoi certaines personnes sont-elles destinées à vivre dans leur malheur, d'y baigner dedans ?

     

    Et pourquoi faut-il que je me pose sans arrêt des questions ?


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Avril 2006 à 17:42
    On vit TouS Ça...
    Et pleurons aussi pour ceux qui ne connaissent pas ces états d'âme... car ils sont d'une constance terrorissante en fait... ni malheur... ni bonheur... Nous, au moins, quand on tombe au fond, c'est parce qu'on est capable de sauter très haut au-dessus de la surface... juste... on a nos jours!!! et C'est ça qu'est bien!!
    2
    Mardi 11 Avril 2006 à 18:19
    Vous avez raison
    D'ailleurs, je souhaite savourer tous mes instants de bonheur jusqu'à mon dernier souffle et me relever aussi dès que je tombe dans le "gouffre". Bonne continuation !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Vendredi 14 Avril 2006 à 19:06
    oui
    Ma coralie je suis d'accord avec Caro on vit tous plus ou moins ca. Mais certaines personnes comme tu le dis ont un destin parfois malheureux, soit par le manque d'une bonne étoile, soit par leurs choix aussi. Car nos choix tout au long de notre vie détermine en partie notre bonheur aussi. Bisous ma grande.
    4
    Mardi 18 Avril 2006 à 11:56
    Le problème
    c'est qu'on ne peut pas deviner à l'avance que certains choix nous mèneront vers un destin beaucoup plus triste, ou beaucoup plus gais ! :) bises Josée...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :